Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

11 déc.
2014
2ème partie : "“Bien-mourir” : peut-on bien vivre jusqu’à la fin ? Peut-on bien mourir aujourd’hui ?"
14h30 à 17h00 - Amphithéâtre de l’UOG – Place des Grottes 3, Genève
Entrée libre

 
Ces deux Jeudis de la FAAG porteront sur le thème du « mourir », processus qui précède la mort (et non pas la mort proprement dite). Lorsque la mort ne surprend pas comme dans un accident ou un arrêt cardiaque, elle est précédée d’un temps plus ou moins long de “fin de vie”.
Ce temps (toujours incertain) met en jeu pour la personne directement concernée, ses proches et les soignant-e-s, bien des interrogations sur la finitude, ainsi que sur l’organisation de la vie, afin d’avoir une fin de vie la plus facile (douce ?).


Avec la Dr. Dominique Hegelbach, médecin généraliste formée en soins palliatifs, on abordera les lieux du “mourir”, que cela soit à domicile, dans un EMS, à l’hôpital ou dans un lieu “comme à la maison” qu’est la Maison de Tara à Genève. Seront abordées les conditions qui visent le “bien mourir”, allant des questions financières aux soins, des relations entre professionnel-le-s et familles, aux questions du droit de mourir dans la dignité, en particulier des directives anticipées.


Voir aussi :Entretien avec G.D. Borasio sur son livre Mourir Ecouter l'entretien

Aussi à lire : Escher-une mort douce est-elle possible.pdf