Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

14 mars.
2013
2ème partie : "« Projets actuels de la politique de maintien à domicile"
14h30 à 17h00 - Amphithéâtre de l’UOG – Place des Grottes 3, Genève
Entrée libre


La FAAG propose avec ce deuxième Jeudi sur le thème du maintien à domicile de poursuivre la réflexion et l’apprentissage des signes à prendre en compte pour fixer une limite pour « ne pas aller trop loin ».
Ce Jeudi de la FAAG, Madame Brigitte Thibault, infirmière et responsable des pratiques professionnelles à l’imad, Institution genevoise de maintien à domicile (anciennement Fondation des services d’aide et de soin à domicile, FSASD) abordera en particulier deux thèmes :
1. les meilleures conditions possibles de maintien à domicile pour répondre aux souhaits de celles et ceux qui voudraient vivre le plus longtemps « chez soi ».
2. l’engagement de la collectivité, la collaboration avec les professionnels engagés à assurer aux personnes de pouvoir conserver un maximum d’autonomie et le partenariat qui se construit avec les personnes bénéficiaires et/ou leurs proches.

La question des limites et donc des normes est une tâche difficile qui nécessite de tenir compte du caractère singulier des personnes et de leur contexte de vie, que les professionnels cherchent à mieux connaître pour assurer au mieux la qualité des interventions et de leurs actions. La promotion du maintien à domicile se fait en lien avec une meilleure connaissance des pratiques professionnelles du maintien à domicile qui fait partie d’un projet politique de santé communautaire pour les personnes âgées.

Se posent alors des questions :
Comment communiquer ses besoins ? Comment faire accepter de renoncer ? Comment respecter le choix de la personne ? Quelles compétences à acquérir pour les professionnell-e-s ? Quels apprentissages nouveaux à faire pour la personne ?