Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

27 sept.
2012
Vieillissement et prévention : utilité et futilité ?
1ère partie : "Dépist-âge: quels enjeux pour l'individu et pour la société ?"
14h30 à 17h00 - Amphithéâtre de l’UOG – Place des Grottes 3, Genève
Entrée libre
 
Dr. Béatrice Arzel, Directrice Fondation genevoise pour le dépistage du cancer du sein



En septembre, lors des deux Jeudis de la FAAG, un certain nombre de questions seront discutées autour de la limite de la prévention en matière de vaccination et de dépistage du cancer : y a-t-il un âge limite à la vaccination et au dépistage ? Faut-il impérativement se faire vacciner ou effectuer un dépistage ? Et lesquels ? Quels en sont les enjeux pour l’individu ? Pour le collectif social, et en termes de solidarité entre les générations ?


Séance animée par

Dr. Béatrice Arzel, Directrice Fondation genevoise pour le dépistage du cancer du sein

Exposé introductif suivi d’échanges en atelier(s) et d’une synthèse

Aujourd’hui, seul le dépistage du cancer du sein chez les femmes de 50 à 70 ans est organisé formellement en Suisse. Le dépistage du cancer colorectal fait encore l’objet de discussions pour devenir systématique. Quand on sait que l’âge est un facteur de risque majeur pour dévelpper un cancer, quels sont les critères qui justifient ce choix ? Un changement est-il possible ? Quelle est l’efficacité du dépistage organisé du cancer du sein, avec maintenant plusieurs années de recul ? Cette séance est l’occasion d’aborder ces questions, avec un accent particulier sur le cancer du sein, en interrogeant à nouveau son propre rapport au corps vieillissant, et en réfléchissant aux liens entre les générations.

Télécharger le pdf