Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

22 sept
2011
SEXUALITÉ ET VIEILLISSEMENT
14h30 à 17h00 - Amphithéâtre de l’UOG – 3, place des Grottes - Entrée libre

Le sexe seulement pour les jeunes beaux et bronzés ?
Tordons le cou aux préjugés !
Questions abordées :
Pourquoi les préjugés et les mythes ont-ils la vie si dure ?
Quel est l'impact de la société actuelle sur le vécu sexuel ?
Comment se libérer à 80 ans et plus des dictats de performance ?
Quelles sont les preuves médicales de la libido pérenne?
Qu'en est-il des progrès pharmaceutiques ?
Y a-t-il aujourd'hui des ouvertures sociales en matière de sexualité ?

 



Session animée par :

Dr. Hubert Vuagnat : Médecin chef du Service de réadaptation médicale des HUG FMH Médecine physique et rééducation, Hôpital de Loëx

Madame Françoise Vatré : Sexo-pédagogue, fondatrice de l'association SExualité et Handicaps Pluriels (SEHP

Aux participant-e-s membre de la FAAG qui nous feront confiance et le plaisir de partager avec nous les 2 sessions des 22 septembre et 20 octobre:


Nous vous proposons d’explorer, de manière interactive et bienveillante, les diverss aspects de la sexualité des femmes et des hommes (complexité, diversité, changement) et en particulier avec le cumul des années. Comme dans d’autres domaines (la formation par exemple !), la sexualité (dans sa complexité physique et psychique) est permanente, récurrente et nous suit tout au long de
notre vie.

Or, la sexualité reste en matière de vieillissement empreinte d’images négatives et de tabous, alors que notre société survalorise l’attractivité sexuelle, la réalisation (souvent immédiate) des désirs et l’expression des émotions, gages souvent de santé. Les études scientifiques démontrent que le bien-être sexuel contribue à la santé physique et mentale et à l’allongement de la vie en bonne santé ! Or, comment concilier sexualité et représentations sociales parfois stéréotypées et négatives du désir sexuel liées aux personnes vieillissantes ?

L’objectif de cette formation de la FAAG vise à une réflexion collective et à une prise de conscience, nouvelle ou renforcée, de l’importance de la sexualité en terme d’apaisement, de liberté et de santé.

Le Jeudi 22 septembre, nous évoquerons, avec le médecin Dr. Hubert Vuagnat et Madame Françoise Vatré, les rôles de la sexualité humaine et l’origine des tabous sexuels omniprésents au quotidien, (réactions, interprétations, attitudes, paroles, silences ou rires de l’entourage) et nous aborderons les questions suivantes :

Pourquoi les préjugés et les mythes ont-ils la vie si dure ?
Quel est l’impact de la société actuelle sur le vécu sexuel ?
Comment se libérer à 80 ans et plus, des dictats ambiants de performance ?
Quelles sont les preuves médicales de la libido pérenne ?
Qu’en est-il des progrès pharmaceutiques ?
Y a-t-il aujourd’hui de nouvelles ouvertures sociales en matière de sexualité ?

Le second Jeudi de la FAAG du 20 octobre, toujours en compagnie du médecin
Dr. Hubert Vuagnat et de Madame Françoise Vatré, seront évoquées des
pratiques nouvelles liées à l’avancement en âge, ainsi que les manières
d’envisager une sexualité, y compris avec handicap, dans une acceptation des
différentes sexualités, dans une culture de l’amour qui aide à vivre, un toucher -
non forcément érotique - qui nourrit le corps et un recul des peurs qui libère
l’âme.
Les changements sociaux et culturels (libération sexuelle des années 70, la lutte contre le sida, et les dépistage des cancers du seins et de la prostate notamment) ont contribué à mettre en discussion les pratiques sexuelles et à donner à celles-ci une place dans les débats de société. La question du veillissement qui touche chacune et chacun de nous doit aussi nous amener à ne pas laisser la place aux tabous et, dans une perspective d’empowerment, de passer de l’interdit à l’inédit et d’imaginer encore inventer des sexualités qui auront quelque chose de nouveau dans l’histoire de l’humanité.